Suradapté

suradapte

Si la pesanteur de la mégapole embrouille les repères et accable les perceptions de Johnson, la fleur de Mangashima décripte le paysage urbain comme un terreau stratifié, une hiérarchie méandreuse où le moindre interstice ouvre à la conception un espace accueillant et joyeux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>