Semaine 22

loeilextrait du journal d’Andrew Johnson

Depuis notre arrivée, nous nous comportons comme des écolos émerveillés culpabilisés par la modernité et ses corollaires polluants.                                                                       Il est vrai que la montagne rouge exacerbe nos sens, surtout les primitifs, le goût, le toucher, l’odorat et notre rapport à la terre est envoûtant.
Mais, Naradan nous avait promis des Egayova d’amour et des Vénus qui courent. Nous avons pêché par impatience et nos travers de citadins ont repris le dessus.                   Nous avons érigé un oeil, parce qu’on voulait voir pour savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>