Le peintre

phac

Philippe Andrieu a conçut la PHAC: Pointe Herbacée de L’Art Contemporain, afin de clamer que Dieu est une femme aussi, et qu’en plus des quatre éléments eau terre feu air , il ajoute la lumière froide qui lui parait déterminante pour arriver à un équilibre.

Il prétend que le vert est une couleur primaire, et comme Naradan (sorte d’alter ego ésotérique) Philippe Andrieu a des visions de verdure.

Installé à Paris depuis 1989, il est venu du Lot et Garonne (Port Sainte Marie) avec sa fleur de Mangashima, hybride modern-style, produit de la nature améliorée par son environnement, en l’occurrence différentes pollutions high-tech.

Il voit dans son environnement urbanisé à l’extrême, des arborescences dans lesquelles il reconnait un modèle végétal, ce qui lui donne la satisfaction de savoir qu’il vit dans une grande plante.

Dans sa vitrine du 8 rue Sainte Marthe, depuis le 6 septembre 2012 jusqu’au 8 juillet 2013 Philippe Andrieu a exposé une peinture différente chaque semaine.

Simultanément sur le site il s’est lancé dans la narration d’une histoire, afin d’illustrer les tableaux, puis des dessins pour illustrer l’histoire.

Philippe Andrieu est le mutant ultime et évolutif de toutes les créatures qu’il a dessinées peintes et créées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>