le bon goût de l’éternité

goutdutemps

Alors qu’elle ne possède encore que 8 tentacules, la petite turritopsis goûte aux délices du temps qui passe éternellement. Comme elle a cette capacité de rajeunir et de vieillir, on ne peut pas déterminer si elle en est à un stade précoce de son âge, ou bien si elle a déjà accompli un cycle (ou plusieurs) et jusqu’où. Dans son étude artistique et spirituelle sur la turritopsis nutricula, Philippe Andrieu en déduit que l’éternité a bon goût pour cette variété de petite méduse qui envahit les océans.

dessin de Philippe Andrieu

 

Une réponse sur “le bon goût de l’éternité”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.