halberd

halberd

Halberd vient du mot français hallebarde, glané à Paris où l’on prononce hal’bard, outil essentiel si l’on veut porter des têtes au bout d’une pique avec panache. On remarque ici Halberd de Monac (cousin de sa très grâcieuse majestée) qui ne veut rien savoir de l’utilisation optimale de cette arme qui reste, bien entendu,  très performante en combat semi-rapproché.

dessin de Philippe Andrieu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.